HISTORIQUE


Origines de l’autocross

Au début des années 1970, une nouvelle discipline apparaît : l’autocross, constituée de spectaculaires courses sur piste en terre. Un nombre important de pilotes (parfois plus de 200) se regroupent pour ces week-ends de compétition, entraînant avec eux des milliers de spectateurs.
Les courses d’autocross sont toujours très disputées, et le fait qu’un peloton comprenne jusque 15 véhicules rend le premier virage… souvent animé.
Comme le dit la légende, « au premier virage, si tu n’es pas devant, tu es dessous. ».

L’autocross s’installe à Saint Georges dès ses origines, sans interruption jusqu’à aujourd’hui. L’épreuve sera intégrée au championnat de l’Ouest, puis dans les années 90 accédera au championnat de France. Depuis 2013, Saint Georges compte parmi les 9 épreuves du championnat d’Europe FIA.

Rétro de l’épreuve faite à l’occasion des 40 ans en 2011 :


Rétro des 40 ans de l’autocross de Saint… par comitedespalauds

Aujourd’hui : Le championnat d’Europe FIA

C’est un spectacle extrêmement spectaculaire. Imaginez une bande de furieux au volant de bolides pouvant compter jusqu’à 700CV prêts à tout pour passer en tête au premier virage. Ce ne seront pas moins de 150 pilotes venant de 15 nations européennes qui vont venir pour en découdre. S’y ajoute le fait que le public présent est là pour encourager ses “poulains”, sans chauvinisme aucun bien sur  😛

Cinq catégories vont batailler pendant l’épreuve:

Maxi Tourisme

Cette catégorie compte uniquement pour le championnat de France FFSA. Elle se coure dans des véhicules fermés type tourisme.

Junior Buggy

Discipline où les futurs champions européens peuvent se faire la main à partir de 13 ans (!) au volant de buggys ne pouvant excéder 600CC. Mais qu’on ne s’y trompe pas, ces “bébés” pilotes sont aussi teigneux que leurs ainés.

Touring Autocross

Véhicules type tourisme homologués Groupe A ou Supertourisme. Les stars de la catégorie nous viennent principalement des pays de l’Est (République Tchèque, Hongrie, Russie,..)

Buggy 1600

Buggys 4 roues motrices dont la cylindrée ne peut excéder 1600 CC. Le champion d’Europe 2015 est français car il s’agit de Johnny Feuillade qui a bataillé jusqu’au bout de la dernière épreuve pour finir 1 petit point devant son compatriote Florent Tafani.

Super Buggy

La catégorie Reine. Ces Formules 1 de la terre, comme on a coutume de les appeler peuvent afficher jusqu’à 4000CC et jusqu’à 700CV pour les plus puissantes. Cette année encore “l’empereur” de la catégorie, l’allemand Bernd Stubbe remet son titre en jeu face à une horde de poursuivants de plus en plus affamés à l’image des français Thomas Anacleto qui lui a donné du fil à retordre en 2015 et Johnny Feuillade qui ne se repose pas sur ses lauriers de champion 2015 de buggy 1600 pour venir défier les cadors de la catégorie.

Plutôt qu’un long discours, la vidéo de la finale super buggy 2015, avec la lutte entre Thomas Anacleto et Bernd Stubbe vous donnera une bonne idée de l’intensité de la course et de la passion que peut ressentir le public :