Présentation du championnat 2016


Nous nous permettons de reporter ici la présentation du championnat d’Europe 2016, faite par nos amis d’Autocross-France :

Championnat d’Europe d’Autocross 2016

« La revue des troupes. » Alfa Racing en force et le retour d’un Roi…

Pour les étourdis, c’est les 25 et 26 mai prochain, que reprend le championnat d’Europe d’Autocross à Seelow en Allemagne. Certains pilotes ont pu « parfois rudement » mettre à l’épreuve leurs autos sur les différents championnats nationaux, alors que d’autres ont encore leurs bolides sur les tréteaux. Alors , léger tour d’horizon des 4 catégories, en attendant une cinquième catégorie pour 2017.

Catégorie Junior Buggy :

C’est la catégorie des futurs champions, ouvert aux plus jeunes dès l’âge de 13 ans, c’est Milan Vanek qui remet son titre en jeu, avec son châssis Alfa Racing. Il aura forte à faire face aux deux pilotes russes qui sont Timofey Ovcharov et Matvey FURAZHKIN (ce dernier vient de prendre la possession d’un tout nouveau châssis Alfa Racing). Il faudra compter sur le talent Timo Pähler avec son châssis sorti des ateliers de Johnny Hakvoort (F&S) et peut-être verra-ton aussi le jeune prodige Hollandais, Riccardo Otto (F&S), premier vainqueur de le Junior Buggy Cup en Hollande à Lindschoten le 7 mai dernier. Les Frères Dominik et Adam Prokop, seront, eux aussi, de sérieux clients pour le titre. Au niveau des féminines, il faudra compter sur la pilote Allemande Jasmin Meile avec son châssis Spitznagel made in Uwe Kreutz, et de la jeune et talentueuse pilote hollandaise Chantal Van de Putten. Justs Grencis, le jeune pilote letton a démontré son talent lors des dernières épreuves européennes en 2015, pour 2016, son objectif sera clair : « Etre dans le top 3 ». Concernant les pilotes tchèques, Novak Marek et Miroslav Fucik seront aussi présents cette année, et pour les autres ce sera le bal des débutants. Filip Hartmann vient de faire l’acquisition du châssis de Filip Smid, ainsi que Jakub Novotny qui a récupéré le châssis de Radek Franc, et Martin Kadlecick fait des émules avec le châssis Camotos ex-Kevin Munkler.

Catégorie Touring Autocross :

Otakar Viborny (Mitsubishi Colt) remet son titre en jeu, il n’aura pas la partie facile face à son jeune compatriote Tchèque Martin Samohil . Mais les favoris de cette année seront Vaclav Fejfar ( Skoda Fabia ), et Ales Fucik (Skoda Fabia), qui vient de gagner la 2ème Manche du championnat Tchèque à Nova Paka le 8 mai dernier. Paulius Pleskovas avec une toute nouvelle Ford Focus , espère bien effacer sa déception de 2015, alors qu’il avait le titre de champion d’Europe qui lui tendait la main. Le sympathique pilote Hongrois Adam Kiss sera un pilote à observer de très près car il a mis au point durant cet hiver une redoutable Mitsubishi Colt très affuté. Sans oublier les différents outsiders qui pourront créer la surprise, nous pensons à Jan Brozek (Skoda Fabia), nous pensons aussi au pilote Russe Aschot Ervandian, et au pilote Tchèque Miroslav Neumann (Mitsu Lancer). Quant au pilote Hollandais Rob Van Kuringe et l’efficace Skoda Fabia ils devraient faire quelques apparitions.

Catégorie Buggy 1600 :

La catégorie buggy 1600 sera orpheline de son champion 2015, car Johnny Feuillade passera son année 2016 dans la catégorie Super Buggy. Le pilote allemand René Mandel (F & S) sera donc le favori de cette belle catégorie surtout quand on jette un œil à sa tonitruante dernière moitié de saison 2015. C’est un peu l’incertitude pour le pilote Français Florent Tafani, mais il sait qu’il peut compter sur son buggy Peters de 2015 à motorisation « moteur de moto », afin d’aller chercher les gros points de ce début de saison et voire même d’aller chercher le titre 2016. Tous les observateurs attendent d’une belle prestation du jeune pilote Tchèque Petr Nikodem, mais la surprise pourrait bien venir du pilote français Jérôme Makhlouf (Peters). Michael Buddellmayer (Peters), veux rapidement remonter sur les podiums, afin d’oublier sa saison cauchemardesque de 2015 et ce sera un sérieux client. Milan Vanek prendra part à cette saison 2016 avec un tout nouveau châssis tout droit sorti des ateliers de Ladislav Hanak (Alfa Racing), motorisé par un moteur hayabusa 1440 cm3. Quant au vétéran Vit Nosalek (Turek BMW) sera un client très expérimenté dans cette catégorie. Nous espérons aussi se voir la prestation de Kevin Peters sur son nouveau châssis européen. Pour les nouveaux arrivants, il faudrait compter sur le pilote Tchèque Filip Smid, ainsi que le jeune pilote Luxembourgeois Max Schanen. À suivre …

Catégorie Super Buggy :

Le Tsar, Bernd Stubbe sera-t-il de nouveau champion ? Heureusement que nous n’avons pas la réponse mais en jetant un rapide coup d’œil à sa saison 2015, les quelques faiblesses et malchances qui l’ont accablé, ont certainement fait douter le pilote allemand. Ce qui est certain, c’est que la concurrence est présente et même bien présente… Si nous nous basons sur les performances de la deuxième partie de saison 2015, Marek Stloukal (Alfa Racing 2,5 BMW) et Ervin Grencis (Alfa Racing 2,5 Ford), sont de très sérieux clients pour le titre de champion d’Europe. En vue de sa préparation de pré-championnat, c’est un peu l’incertitude concernant Thomas Anaclèto, mais de récentes améliorations ont permis de se rapprocher d’une fiabilité indispensable et proche du sans failles. Il faudra compter sur lui au moins en performance pure. Johnny Feuillade a fait le choix non conformiste, limite audacieux même, avec son châssis Alfa Racing doté d’une double motorisation BMW 1000 RR. Ce sera certainement une année de mise au point et de transition, mais si la machine est bien née, il faudrait compter sur lui.

Il était le mécanicien de son père, il a suivi tous ses périples européens, il a grandi dans cet environnement voué à 100% à l’autocross Tchèque et Européen, il compte 23 victoires et 4 titres de champion d’Europe Autocross en Super Buggy, c’est une sorte de mythe vivant qui est de retour, oui, Peter Bartos sera présent sur la totalité du championnat sur le châssis Turek, (ex Petr Turek) motorisé par le 4 cylindres 2,5 L BMW. Son objectif est clair, finir dans le top 3…

Au niveau des outsiders, comptons sur Mike Bartelen (Trackline Porsche 4 L), Jakub Kubicek (Hosek V6 Ford), André Hinnenkamp (Peters) , Boris Vaculik, champion 2015 du championnat Tchèque, qui prendra aussi part au championnat complet avec son châssis alfa Racing 2,5 L BMW sans oublier le bouillant et sympathique pilote Hollandais Wiely Albers .

Vous aurez compris après cette longue intersaison, tous les pilotes seront heureux de reprendre les routes européennes. Comme l’année dernière, avec le nouveau format de course, la régularité sera le maitre mot, afin de rapporter le plus de point au championnat. En souhaitant que les courses restent belles et en toute sportivité, que le meilleur l’emporte.

Photo de Autocross France.
Photo de Autocross France.
Photo de Autocross France.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *